En France, le cambriolage ne cesse d’augmenter en nombre. En ville ou à la campagne, il faut toujours adopter une vigilance, une dissuasion et une anticipation de toute sorte d’intrusion dans une maison. L’objectif est de faire en sorte que les cambrioleurs renoncent à la tentative d’effraction. Voici 3 précautions à prendre !

 

Sécuriser la maison

Pour éviter les mauvaises surprises, il faut s’assurer la fiabilité des serrures. L’usage d’une serrure A2P est recommandé pour compliquer l’intrusion des cambrioleurs. Puis, il est conseillé d’engager un professionnel pour les installer afin de garantir une meilleure sécurité. D’ailleurs, cela fait partie des conditions minimum requises par certains contrats d’assurance.

Bien que le système de sécurité soit onéreux sur le marché, il est vivement recommandé d’investir pour renforcer sa porte et ses fenêtres. Les choix sont multiples : porte blindée, pommelles tridimensionnelles, encadrement métallique, vitres antieffraction… Plus que tout, rien ne vaut le système d’alarme. Signaler la présence de ce dispositif est aussi une bonne alternative pour décourager les malfaiteurs.

 

Ne jamais laisser aucun signe d’absence

Un autre moyen de prévenir une effraction est de dissimuler la présence dans une maison. Et pour cause, la plupart des cambrioleurs profitent de l’absence des occupants d’une maison selon l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales). Il n’y a rien de plus sûr que de faire illusion d’une habitation occupée.

Pendant les week-ends ou les vacances, il existe maintes façons de faire croire qu’un logement est toujours occupé. Il est recommandé d’utiliser le système de mise en route programmée des postes téléviseurs ou des radios. Sinon, il est aussi possible de collaborer avec un voisin de confiance pour ouvrir les volets, pour relever le courrier et pour occuper une maison pendant une petite ou longue absence.

 

Avoir une bonne relation avec les professionnels de sécurité

Pour réduire les chances de se faire cambrioler, engager un gardien de maison reste encore une bonne solution. Surtout, il est interdit de parler d’une absence à autrui, sauf à quelqu’un de confiance. Même dans les réseaux sociaux, il faut adopter une certaine discrétion lors d’une longue absence.

Et pourquoi ne pas confier une maison non occupée à la police et/ou gendarme ? Il suffit de prévenir les forces de l’ordre d’une absence et ils vont inspecter régulièrement l’entourage lors d’une patrouille. D’ailleurs, il existe une opération « Tranquillité vacances », proposée par le ministère de l’Intérieur pour réduire le nombre de cambriolages en France.




Notez cet article :
Comment éviter les cambriolages ? 4.19/5 - 21 votes